1 octobre 2020
L'hippocampe, une magnifique créature des mers.

L’hippocampe, cette étrange et fascinante créature !

L’hippocampe, cette étrange et fascinante créature cache encore de nombreux secrets.

C’est un poisson nageant à la verticale et il doit son nom à son corps qui ressemble à un cheval.

L’hippocampe a une étrange anatomie qui intrigue les scientifiques qui recherchent encore ses origines.

En effet avec une tête et un cou ressemblant à un cheval et un corps enveloppé dans une cuirasse, cette créature des mers étonne.

De plus ce poisson est doté d’une queue préhensile et des yeux orientables comme le caméléon.

Mais le plus étrange dans l’anatomie de l’hippocampe c’est la poche sur le ventre, comme celle des femelles kangourous.

Sauf que là, la nature a fait les choses à l’envers, c’est le mâle qui porte les bébés dans cette fameuse poche.

La femelle dépose ses œufs dans cette poche qui s’épaissit en formant une sorte de placenta nécessaire au bon développement des embryons.

Le mâle peut porter des dizaines, voir des centaines d’œufs, c’est selon les genres.

Il y a l’hippocampe à museau court, (Hippocampus hippocampus) et l’hippocampe moucheté, (Hippocampus erectus).

Les œufs éclosent dans la poche, les embryons y restent jusqu’à leur naissance.

La gestation chez l’hippocampe dure entre quelques jours et deux mois.

Le mâle donne alors naissance à ses petits.

En outre l’hippocampe a des nageoires, mais elles sont réduites, il se déplace la plupart du temps par reptation sur des support.

D’autre part, il est tellement vulnérable vu qu’il n’a aucun moyen de défense contre les prédateurs.

Heureusement que la nature l’a doté d’un super don de camouflage, ainsi il échappe aux dangereux regards.