28 novembre 2020
1800 milliards de déchets plastique en mer

1 800 milliards de déchets plastiques en mer !

Pas moins de 1 800 milliards de déchets plastiques polluent les océans.

Un chifre démentiel, incompréhensible et pourtant ces 1 800 milliards de déchets flottants sont l’oeuvre de l’être humain.

Irrémédiablement ces 1 800 milliards de déchets, au fil du temps ne cessent de s’accroître en plein Pacifique.

Une calamité, un désastre, en effet une étude publiée le 22 mars 2018 confirme que ce continent flottant s’étale sur une surface immense.

Les scientifiques l’ont surnommé le  » septième continent ».

Et malheureusement il porte bien son nom.

Selon cette étude de l’organisation Ocean Cleanup publiée dans la revue Scientific Reports, ce « septième continent » de plastique couvre environ 1,6 million de km² dans l’océan Pacifique.

Cette regrettable nuisance écologique, ou vortex se situe à mi-chemin entre Hawaï et la Californie.

Pourtant ces chiffres rendus public le 22 mars 2018, étaient prévisibles.

Effectivement il a bien démontré l’ampleur du phénomène de concentration des déchets dans les océans.

Un immense problème beaucoup plus étendu. Jusqu’à 16 fois plus.

Ces détritus flottants représenteraient si ils devaient être ramassés, une masse de 80 000 tonnes.

Cette concentration, qui est due rappelons-le aux courants marins, n’est cependant pas une masse compacte.

Les auteurs de l’étude ont considéré qu’il y avait aussi des détritus épars qui faisait néanmoins partie du « septième continent ».

Afin de mener à bien leur évaluation, les chercheurs ont fait de nombreux survols aériens de la zone.

Par ailleurs ils ont analysé pendant deux ans 1,2 million d’échantillons récoltés dans l’eau.

Lors de leurs analyses ils ont découvert que ces déchets ne sont pas seulement microscopiques mais que la majorité des débris dépassent les 5 cm.

Comble de l’ironie, près de la moitié de ces plastiques sont du matériel de pêche abandonné.

Déjà en mai 2014, une équipe de marins et de scientifiques était partie en expédition pour étudier ce 7ème continent.

Ce gigantesque tourbillon de déchets en plastique est le résultat de notre inconscience, oui, nous sommes tous responsables.

Aujourd’hui le 7ème continent a encore grossi, les chiffres vont vous donner le vertige, il fait 3,5 millions de km2, le tiers de l’Europe.

Il se compose de 750 000 débris par kilomètres carrés environ.

On doit sa découverte en 1997 au capitaine Charles Moore.

Cette immensité de plastique se compose de plastiques à 90 %, et 80% de ces déchets proviennent des terres.

Le plus grave c’est que 267 espèces marines sont affectées par cette hécatombe.

Maintenant il faudrait bien agir et se poser les bonnes questions.

Quelle est la provenance de ces millions de tonnes de déchets ?

Quelles sont les répercussions néfastes sur la faune et la flore marines ?

Qu’attendons-nous pour nous réveiller et le plus important que peut-on faire ?

L’avenir de la planète vaut bien qu’on trouve des réponses à ces questions, avant qu’il ne soit trop tard!

 

Dans la vidéo qui suit des images choquantes de ce que peut provoquer ces déchets de plastiques.